Blog de beton

Monday, June 13, 2005

Quand est ce qu'on se sent chez soi ?

En voila une bonne question.

Je pense qu'on se sent chez soi quand notre quotidien de "la bas" nous manque.
J'aime beaucoup le Japon et chaque jour apporte son lot de surprise.
J'ai tous les jours envie de decouvrir. Je planifie des week end. Voir le Mt Fuji, prendre le metro et m'arreter au hasard...

Pourtant je ne me sens pas chez moi. Mes amis me manquent, mon appartement me manque, le chat noir qui miaule devant chez moi et qui m'accompagne jusqu'a ma porte me manque. La piscine, le bruit dans la rue, le bordel ambiant, le cafe le matin avec les potes du bureau au bas de l'immeuble. Tout ca me manque.

Au Japon j'aime le pays pour sur. Mais alors pourquoi cette nostalgie. Tout simplement parce que rien ne me fait sentir que je suis chez moi. Et certainement pas mon petit appartement de 21 m2. Je pense que la facon d'etre et d'agir dans un pays est bien different quand on sait qu'on est la pour 2 mois ou bien pour une periode indeterminee mais qu'on sait tres tres longue. En Thailande j'etais tres seul au debut, mais j'avais l'energie pour construire des relations, un cercle d'amis, trouver une copine! Ici on se dit: "2 mois et ensuite tout est fini".

J'etais en train de me demander si je ressentirais la meme chose quand je retournerais a l'ile Maurice pour des vacances.

je n'ai pas la reponse.

La difference entre l'ile Maurice et le Japon c'est que je suis ne a l'ile Maurice et que j'y ai vecu pendant 24 ans. Meme apres un an je sais reconnaitre un lagon de l'ile Maurice meme si tout ce qu'on peut voir sur la photo c'est la couleur de l'eau, les recifs au loin et un petit bout de plage. Faut vraiment etre expert. C'est pas donne a tout le monde.

Mais la tout de suite c'est la Thailande qui me manque parce que mon chez moi et mes habitudes sont la bas. Alors voila c'est pour ca que je me posais la question.

Non en fait je viens d'avoir la reponse en me relisant tout en haut. C'est pas bien de laisser vagabonder son esprit comme ca. Il faut parfois repartir en arriere pour voir ce qu'on a pense juste avant. La reponse se cache bien souvent la. Simplement on ne pense pas se retourner sur le chemin de ses pensees. Mais je m'egarre.

Bon voila:

A l'ile Maurice, j'ai ma famille et mes meilleurs amis. Des amities que 10 ans de separation ne sauront pas detruire. Je sais que quand je reviendrais ce sera comme ci c'etait hier. Je sais que quand j'atterirais, on viendra me chercher et on sera content. Je sais que ma nounou qui me connait depuis que je suis ne pleurera en me revoyant.

La reponse est la suivante: Meme si je rentre a l'ile Maurice dans 20 ans, quand on me demandera ou je vais, je repondrais le plus naturellement du monde: "A la maison".