Blog de beton

Tuesday, June 07, 2005

Je survis au Japon pendant 2 mois

Bon ben voila j'y suis.

Je suis dans un quartier sympatique qui bouge beaucoup la nuit et ou des dames d'age respectable se promenent en kimono le jour.

Je suis arrive dimanche matin apres un vol de nuit que je n'ai pas vu passer parce que j'ai passe la moitie de mon temps a lire un livre, et l'autre moitie a essayer de dormir.

Dimanche je n'avais pas grand chose a faire a part quadriller mon quartier. Je connais un peu Akasaka puisque je m'y etais deja perdu la premiere fois ou j'ai pose les pieds au Japon. J'ai retrouve les quartiers que je connaissais deja et je suis en fait a 2 rues de cet endroit.

Pendant que je prenais mon cafe, les pompiers, la police et une ambulance sont venus eteindre une etincelle dans l'affichage en bois vermoulus d'une boutique. Tout etait pres: Les brancars, les tuyaux d'arrosage, les policiers pour la circulation, les infirmiers pour les grand brules etc... Il ne manquait que le feu en fait.

J'ai aussi mange un bol de nouilles en faisant du bruit. Extrement bizarre quand on s'est fait taper sur les doigts toute sa jeune vie par maman qui veille parce que c'est pas poli pour ensuite devoir le faire parce que c'est pas poli de manger sans faire de bruit...

J'ai appris hier que ce qui compte beaucoup pour les Japonais lorsqu'ils travaillent, c'est la satisfaction du client. Plus que partout ailleurs, c'est tres tres important et les Japonais sont capables de perdre un temps fous ainsi que de l'argent pour au final obtenir la satisfaction du client. Ca se retrouve dans le comportement des salaries aussi. Ainsi le HR est venu m'acceuiller dans un hotel ou on s'etait donne rendez vous pour m'emmener a mon appartement. J'ai eu droit a une declinaison complete de ce que je pouvais faire, ne pas faire, et est ce que j'ai des questions etc... (Je voulais surtout pouvoir enfin m'allonger).

Je fais de gros efforts pour apprendre un peu le Japonais. Je pense que je vais atteindre mon objectif: Commander dans un restaurant, demander mon chemin, obtenir des informations personelles (age, prenoms, metiers), savoir compter, le tout en Japonais.

La temperature est beaucoup plus agreable qu'en mars. Je n'ai pas encore prit de photos, mais ca viendra.