Blog de beton

Wednesday, February 09, 2005

Thai rak thai, la minute politique

Ce dimanche les thais ont elus leurs deputes. Et ca a ete une debacle des democrates et une victoire totale du TRT (Thai rak thai = Les thai aiment les thai). Un nom de parti au parfum un peu extremiste.

Shinawatra Taksin est aussi le pere de la reconstruction de la Thailande. Apres la crise de 1997 la Thailande est a terre. Et Taksin redressera le pays en prenant des mesures importante. Favorisant le marché domestique au marché international. Si on ne peut pas se battre avec la Chine, il faudra trouver une autre solution. Creer des fonds de developpement pour aider les planteurs, autoriser le credit facile. La recette marche. Le pays du sourire a retrouve le sourire. Les promoteurs étranger ont repris confiance et s'installent en Thailande.

Cette victoire du Thai Rak Thai se passe sur fond de tsunami et de scandale. On tue toujours dans le sud. Taksin a voulu acheter liverpool. On trouve des proches de Taksin a des postes cles du gouvernement. Taksin place ses pions. Et malgre les hurlements de desespoir du parti democrate de ne pas donner a taksin un pouvoir absolu (virtuellement plus d'opposition a l'assemblée), ce dernier est passé haut la main.

En gros ca veut dire: Nous, le peuple, tant que le dirigeant nous donne ce qu'on veut c'est bon. Regardez les chiffres de notre economie ! Après, s'il y a corruption tout ca, on s'en fiche un peu. On est content :)

Bon maintenant les mesures de la première heure sont devenus obsolètes. Les thais ont ete poussés à dépenser pour favoriser le developpement economique de leur pays, ils n'économisent plus et leur crédit déborde. Le gouvernement réélu ferait bien de regarder un peu ce qui s'est passé en Corée par exemple, ou le taux de croissance fait la gueule parce que tout le monde est étouffé par les credit. Une habitude qui a sauvé donc, mais qu'il faudra perdre. Place au developpement a long terme. Ameliorer le reseau ferroviaire de Bangkok est une des priorités et si tout se passe comme prévu, on pourra oublier le Taxi et prendre le train pour allé aussi loin qu'à Samut Prakarn, les pieds dans l'eau pour manger des limules (archive de janvier, tout au bas).

Pour terminer je tiens à préciser que l'OMS a dit qu'il n'était pas nécessaire de bloquer les vols pour la Thailande à cause de la grippe du poulet. Je continue donc de crier haut et fort: Prenez l'avion pour la Thailande, et faite moi un signe si vous comptez vous arrêter à Bangkok, moi aussi je veux rencontrer des bloggeurs en vrai!