Blog de beton

Thursday, December 30, 2004

Tsunami : Les liens qu'il faut connaitre.

Etant donne le nombre de personnes atterrissant sur mon site en recherchant des informations sur le tsunami. Etant donne que parmis eux il peut y avoir des proches a la recherche d'un membre de la famille ou d'un ami, j'ai decide de faire une petite liste des sites ou vous aurez des informations, des temoignages ou des listes des victimes.

Photos satellites du tsunami au Sri Lanka + un lien vers une analyse

Un court film d'une vague a Phuket. Le cameraman etant lui meme dans une situation difficile au moment de la prise, ca bouge beaucoup. Je salue d'ailleurs son courage.


Aftermath Tsunami. UN blog avec vraiment beaucoup d'informations sur le tsunami. Je le conseil fortement.

Le recit d'Ernest qui etait dans son hotel au bord de la plage. Un recit tres realiste mais en anglais.

The 3rd world view. Un blog avec beaucoup de ressources.

Tsunami help. J'ai deja fait un lien vers celui la mais je le repointe. C'estun blog maintenu par des indiens. Ils donne des liens vers des sites de victimes et vous permet de savoir comment aider.

World changing. D'autres ressouces et lien.

Architecture for Humanity. Si vous voulez aider financierement. PLus d'autres ressources.

A ceux qui passe sur ce site par hasard et sont a la recherche de connaissances, d'amis, ou de quelqu'un de la famille, je vous souhaite bonne chance et espere que des bonnes nouvelles vous attendent au bout de vos recherches.

A ceux qui veulent donner un coup de main, je felicite. Lisez aussi mon petit message a caractere informatif un peu plus bas. C'est une vision a un peu plus long terme.

Wednesday, December 29, 2004

Informations sur le tsunami

http://tsunamihelp.blogspot.com/

Ce site d'origine indienne rassemble beaucoup beaucoup d'informations sur les numeros a appelle, les aides a apporter and so on.

Vous y trouverez aussi les numeros de telephone a appeller en Thailande si vous etes a la recherche d'un proche.

Bonne chance a tous.

Message a caractere informatif

Apres cette tragedie, le calvaire n'est pas termine. Il faut bien sur reconstruire et le cout de ces reparations sont enormes.

Mais il faudra aussi ajouter a cela la paranoia du touriste lambda qui recoit des informations amplifie par la television.

Le petit message a caractere informatif est le suivant:

Un tremblement de terre de cette envergure, tout le monde est au courant a present, ca n'arrive que tous les 40 ans. Un tsunami de cette envergure encore moins souvent. Imprevisible. Des milliers de personnes ont sortis un mauvais numeros. D'ailleur c'est le moment de prendre des vacances au bord de la mer, vous avez 40 ans devant vous.

La grippe du poulet n'a fait que quelque mort. Bien moins que les accident de voiture en France tous les ans. je mange du poulet tous les jours. Je recois encore des emails de personnes me demandant si c'est "serieux" de venir en vacances en Thailande a cause de la grippe du poulet.

Le SARS ! On a eu tres peur, mais ca n'a fait encore une fois que 300 mort dans toute l'Asie. Il vaut mieux trembler en traversant les routes de Thailande, ca me parait plus cense.

La rebellion dans le sud. Il suffit de ne pas aller a Naratiwhat, Patum Tani et Yala. Aucun touriste n'a ete touche par ces incidents de toutes les facons. De Bangkok on en entend a peine parler.

Donc, si vous aviez planifie des vacances en Thailande, c'est encore possible. Il n'y a pas que le cote ouest du sud de la Thailande pour voir la mer. Il y a encore le cote est jusqu'au Cambodge. La Thailande regorge de temples et de provinces pleins de jungle et de mysteres.

La thailande a un genou a terre, aidez la a se relever en n'annulant pas votre sejour pour des raisons phobiques amplifies par les medias.

Et puis si la Thailande ne vous dit toujours pas, allez a l'ile Maurice. La bas, malgre la distance, les plages avaient ete evacues et les sortis en mer interdite... Au cas ou ! Vous y trouverez le sourire legendaires des mauriciens, aussi large que ceux des thais (surtout si vous sortez un billet, comme en Thailande). Et en plus si vous en avez marre de manger du curry, vous pouvez toujours choisir dans une large gamme de fromages bien de chez vous qui est quasi inexistant en Thailande. Il n'y a pas de grippe du poulet, pas de SARS. Juste quelque marchand ambulant un peu aggressif mais ils ne tuent pas (encore). Derniere petite astuce, voyagez sur Emirates Airline ou Air Mauritius, parce que sauf votre respect, Air France c'est de la m...

Tuesday, December 28, 2004

Un 31 sous le signe du camping dans la jungle

Pour ce 31 décembre, je serais en Thaïlande, dans la province de loei (prononçer l'oeil). La province de Loei se trouve dans le nord-est du pays, pas loin de la frontière du Laos.

Mon premier camping depuis au moins 3 ans. Nous allons passer la nuit dans un parc. Alors attendez vous à pleins de photos.

Il fera très froid la nuit. Mon premier soucis... Il fera 10 degrés a nuit. Je suis à la recherche active d'un sac de couchage ou d'une couverture (je ne suis pas douillet et dormir à meme le sol ne me dérange pas plus). J'aimerais beaucoup emmener mon trépied, mais la marche sera longue et je ne veux pas de poids inutile. Je devrais donc me contenter du flash pour les photos de nuit.

Demain je vais allé faire quelque amplettes en prévision de la grande aventure. Il nous faut encore une bache, des bougies, allumettes ou briquet (ou les 2), des fruits secs pour l'énergie, des céréals pour le matin, sans que ce soit trop difficile a préparer). Le truc bien ici c'est que les Thaïs font des bols jetables comme ailleur il y a des assiettes jetable alors on peut emmener des bols super léger pour le petit déjeuner. La classe.

Si ca se trouve je pourrais tomber sur Pascale qui est en train de crapahuter quelque part au Laos :o) C'est ma première grande virée depuis que je suis en Thaïlande. On va y aller à la dure, en train ! Ca va prendre toute la nuit rien que ca !

Je vais être contraint aussi de prendre un sac plus grand parce que celui que j'ai depuis 4 ans est trop petit.

Autant dire que je ne suis pas prêt du tout. Mais je mets un point d'honneur à régler tous les détails demain !

Monday, December 27, 2004

More news

Bonne nouvelle,

le frere a ete retrouver. Il s'est refugie sur les hauteurs de Phuket.

En revanche toujours pas de nouvelles de Kyoko. Mais je reste confiant. Il n'y a que 22 touristes japonais dans les casualties au Sri Lanka et Kyoko ne faisait pas parti d'un group tour.

Il y a aussi des histoires qui se terminent bien. Une autre collegue de bureau a 2 amis dans le sud, le premier est plongeur, l'autre moniteur. Lorsque le Tsunami a frappe le premier etait sous l'eau. Ils ont ete transporte et se sont echoues sur une ile. Ils ont pu etre contactes et sont en vies. Je ne comprend pas encore comment ils s'en sont sortis.

Le second, moniteur, etait en mer sur le bateau avant que le tsunami ne frappe. Sur son site de plongee l'eau etait trouble, il a senti que "something was happening" et a donc annuler la plongee pour rentrer. Aucun mort ou blesse non plus.

Le petit fils du roi de Thailande, porte disparu ce matin, a ete retrouve mort parmis les victimes. C'est la nouvelle qui touche le plus le peuple Thailandais.

Ici en Thailande on ne recoit que les informations qu'on veut bien nous donner. J'emets de serieux doute sur le nombre de victime annonce par notre premier ministre Taksin. De facon generale nous sommes deja proche du milliers de victimes.

Tsunami

Apres le tremblement de terre en Indonesie le matin, une succession de vague entre 6 et 10 metres de haut ont heurte le sud de la Thailande.

Les autorites Thailandaises ont annonces 310 morts environ. Mais nous craignons qu'il y en ait un peu plus.

Ici c'est l'angoisse pour les proches qui habitent dans la region. Le frere d'une collegue de bureau habite dans une des regions les plus touchee de la Thailande. Elle est sans nouvelle depuis dimanche. Les communications sont coupes. En ce qui me concerne je suis sans nouvelle de Kyoko, elle est allee rejoindre ses parents au Sri Lanka pour noel et le nouvel an.

Pour ceux qui ne le savent pas encore je travail dans une boite d'assistance. C'est donc le pied de guerre ce matin. Jusqu'a present cependant nous n'avons pas eu de mauvaises nouvelles.

L'onde de choc a ete ressenti jusqu'a l'ile Maurice avec des vagues atteignant les 3 metres.

Voila c'est pas la peine d'en dire plus. BBC news et compagnie ont fait une couverture mediatique incroyable. Ici c'est la consternation c'est tout.

Friday, December 24, 2004

Et un chocolat a l'eau de mer, un !

J'ai repense a une histoire marrante en me promenant sur internet.

Il y a de cela bien bien longtemps parce que je ne me souviens meme plus de l'age que j'avais... Mon frere n'etait meme pas ne. C'est dire.
Le fait est que nos parents etaient partis pour 1 mois en France et nous passions le mois chez des amis tres proche qui se reconnaitrons.

Peu de temps avant le voyage nous avions trouve a marre basse un petit bebe laffe volant (choisissez photo/rascasse volante apres avoir cliquer sur le lien) emprisonne dans une flaque d'eau de mer sur un banc de sable. je ne me souviens plus de la cote. Mais il me semble que c'etait a Palmar, sur la cote est de l'ile Maurice.

Avec force precaution nous avions reussi a le saisir et a le mettre dans un grand jarre,faute d'aquarium. Du coup probleme. Il fallait toutes les semaines rouler 15 minutes jusqu'a Grand-Baie pour recuperer de l'eau de mer pour faire l'echange. Ce petit detail a son importance.

Apres le depart de mon pere la charge du petit poisson (qui devait faire 1 cm de long) etait tombee sur moi. Nous l'avions transporte chez nos amis. On le nourrissais de et ben je sais plus. Bref on faisait eclores des especes de petites crevettes dans de l'eau salee et apres on donner a bouffer au poisson. C'est cruel mais voila c'est la nature c'est comme ca.

Vint le jour de l'echange d'eau de mer. Nous avions rempli des bouteilles d'eau minerale a Grand Baie et elles etaient entreposee dans la cuisine avec le poisson. Et vous voyez deja venir l'histoire.

Un matin, comme tous les autres, La famille N., Ma soeur et moi nous rassemblons pour prendre le petit dejeuner. V. fait du lait (c'etait du lait en poudre).

On me sert mon chocolat. Un gout affreux. Une horreur !!! Je vous jure que j'ai tout bu. Ma bonne education et le fort sermonnage de ma mere la veille de son depart m'avait formellement empeche de relever le gout vraiment bizarre de ce chocolat. C'est V. qui donnera l'alarme.

Et oui ! V. s'etait servi de l'eau du poisson pour faire le lait !!! Damned !

je m'en souviens comme si c'etait hier. une epoque formidable. La mer est probablement l'element qui me manque le plus a Bangkok.

Joyeux noel et bonne annee

Et bien chers lecteurs et bloggeurs/euses,

Comme le veut la coutume, je vous souhaite un joyeux noel et une bonne annee.

L'annee prochaine je vais m'efforcer de faire plus de sport et sortir plus souvent dans les provinces Thai. J'espere que vous en profiterez a travers mes photos.

Nico

Thursday, December 23, 2004

La musique c'est une histoire de goût

Ce matin je réfléchissais comme çà bêtement. Ca m'arrive.

Et je suis tombé d'accord avec moi même qu'écouter de la musique c'est un apprentissage. Un développement de l'ouïe comme les goûts pour la nourriture sont un apprentissage aussi.

Ainsi les easy listening music (les tubes de l'été) seraient des frites. On peut en manger tous les jours. On aime ca mais ce n'est rien d'exceptionnel.

Et à l'autre extrémité il y aurait le jazz ou la musique classique. On y est pas du tout habitué, alors quand ca nous arrive d'y toucher, les mélanges subtiles nous surprennent, et comme on est pas habitué on peut même le rejeter. Mais si on fait l'effort d'essayer encore, on finit par s'habituer et même aimer ca. On découvre les mélanges subtile qui la compose. infiniment plus complexe qu'un simple plat de frite.

Mais aussi ca s'apprend. Si on mange épicé depuis tout petit on est habitué. Alors que celui qui n'est pas exposé à ca dès le départ aura un mal fou. C'est la même chose pour moi avec la musique indienne... J'ai un peu de mal.

Le mieux pour apprécier la musique c'est donc de s'y habituer. Si vous avez un peu de mal avec le jazz, essayez des trucs plus facile à écouter. Entre easy listening et jazz. Des fusions house-jazz par exemple. Bien groovy. Et puis essayé des bossa nova. C'est latino ca bouge bien. Après çà c'est facile.

Bonne écoute et forcez vous un peu.

Wednesday, December 22, 2004

Les rues de Bangkok

(percussions et guitare basse de films policier où figure Michael douglas)

Dans les rues de Bangkok il y a beaucoup de monde. Peut être pas autant de monde que dans les rues piétonnes à Metz un samedi après midi (ma seule référence), mais beaucoup plus de monde que dans un endroit normal, disons Le ban-St Martin. Bangkok grouille, peu importe l'endroit ou on se trouve.

Et moi j'adore çà. allons faire un tour du côté de Thanon Petchburi. On sort du World Trade Center et on va à Panthip Plaza.

Sur les grands trottoirs devant le World Trade center, de nombreux marchands sont installés sur des tapis et vendent de tout. DEs peluches énormes, des objets décoratifs en bois, des personnages tout droit sorti de manga tout en fil de fer, des t shirts, des bonbons. Plus loin quand la nuit s'installe un marché de nourriture s'installe aussi. BBQ, Som tam (salade de papaye verte) et autre khow niaw sont servis (riz collant). Hop attention ! Juste avant de passé sur le klong (canal), il y a un éléphant qui aboie (on dirait qu'ils aboient). Le kornak qui est sur son dos dirige l'éléphant pendant qu'un autre essaye de refiler des concombres aux touristes pour nourrir l'éléphant. si vous essayez de le caresser, vous aurez tôt fait de vous retrouvez devant celui qui refile les concombres. Ca marche au chantage. On en touche pas si on achète pas !

après le pont c'est déjà Petchburi road. On tourne à droite. Dans l'angle un restaurant est spécialisé dans les fruits de mers. Des langoustes grillent sur un BBQ juste devant et l'odeur est franchement attirante. Juste a côté de ce restaurant ci un autre restaurant expose les crabes avec les pinces menottés dans des morceaux de feuilles de cocotier, des langoustes énorme dans un aquarium ainsi que les poissons qui vont finir dans l'assiette des veinards qui s'y arrêtent. Sur la route un traffic incessant fait un boucan d'enfer et reste immobile...

Il faut aussi sans cesse zigzaguer à travers le flot des ThaÏ. Car rien n'est moins pressé qu'un Thaï. Et certains disent que plus lentement qu'un thaï c'est à l'arrêt. Je crois que c'est vrai. Sur le trottoir une musique tonitruante. C'est une bande d'aveugle qui joue des morceaux en Playback en massacrant la chanson. Insupportable. je leur filerai la pièce pour qu'ils arrêtent.

Après ce passage difficile pour les oreilles il y a une abondance de petits marchands qui vendent à manger. Curry, salade de papaye verte (encore) et pleins d'autres plats et dessert. Comme par exemple ces haricots qui baignent dans du lait de coco (je ne connais pas le nom). Tout ca est très sucré. Ca arrache la gorge. Je n'aime pas beaucoup. Plus loin un marchand fait grillé des boulettes de poisson, de boeuf, de poulet, de porc. Encore plus loin un autre vend des fruits frais : Mangue, goyave, papaye, ananas. Pour 10 baht il va les découper en petit morceaux avec une dextérité incroyable, les mettres dans un petit plastique avec un petit batonné pour se servir. On ne manque certainement pas de vitamines.

Et voilà on est arrivé à Panthip plaza, l'enfer de l'informatique dont j'ai décris l'envirronement dans un "Je survis à Bangkok"

A peu près tous les soï sont ainsi. Ils Fourmillent de vies.

Monday, December 20, 2004

Les petits films.

Debut de concert
The Urb saxophone tenor en délire.
The urb electro acoustique.
Infinity
Sadao Watanabe dans un morceau pleins de percussions
Mindy Abair. Mon préféré.

Voilà c'est le mieux que je peux faire en si peu de temps. Les fichiers sont assez gros pour un si petit moment de plaisir. Le morceau de Mindy Abair s'arrête au moment ou ça commençe, mais c'est fait exprès. Je ne suis pas là pour pirater, mais donner un aperçu.


flou une fois de plus. Les photo de concert c'est dur ! On reconnait quand même Mindy Abair. Et j'ai eu un petit morceau aussi. Juste de quoi donner envie de courir acheter le CD. Posted by Hello


sadao Watanabe dans un flou artistique. Il faudra s'en contenter. je n'ai que çà. ET bien sûr un petit film. Même 2 je crois. Pas sûr. Posted by Hello


Le groupe Thaï que nous avons un peu délaissé. Mais le premier morceau était bien cependant. j'ai un petit film aussi. Posted by Hello


The urb en action. Parfois ils font un peu de rythmique avec leurs instrument j'ai un petit avi. Le temps de trouver un endroit ou l'héberger et il sera en ligne avec les auters films. J'en ai 7. Posted by Hello

Trop fort ce bangkok Jazz Festival

Je susi arrivé à 16:00 et des poussières pour m'installer bien devant la scène cette fois. Au programme encore des étudiants de Bangkok. Mais alors ils étaient vachement bon une fois de plus. De quoi faire le warming up le temps que le soleil s'en aille. Ensuite on a eu droit à 'The Urb'. Un groupe japonais que je ne connaissais pas mais dont je vais m'empresser d'acheter le CD. Entretemps il y avait une japonaise que je ne connais pas encore à qui je demande de surveiller mon sac le temps de courir acheter à manger.
The Urb c'est super. Du jazz jeune, électronique parfois. ils ont joué un morceau écrit par le roi lui même qui à fait le bonheur des Thaï.
Retour à la scène 1 et la japonaise d'avant m'a repéré et s'installe à coté de moi. elle s'appelle Kyoko. Elle est à Bangkok depuis 3 mois. Comme moi non plus je ne connais personne on ne va plus se lacher jusqu'à la fin du concert.
C'est un groupe Thaï qui joue, The infinity. Mais malheureusement leur prestation se verra palie par le grand, très grand Sadao Watanabe qui doit jouer juste après sur la scène 2. D'ailleurs Kyoko et moi mettons les voile après 2 morceaux. Avec raison car très vite il n'y a plus de place en face de la scène.
Sadao Watanabe est superbe. Maintenant je n'ai plus de doute, achetez n'importe lequel de ses CDs, c'est tout bon. Et puis il y a eu beaucoup de sons africains, 2 percussionistes dont un du sénégal. il nous a fait une petite démo de djembe. Grosse émotion pour moi qui en joue depuis 9 ans maintenant. Ca me rappelle les sons du pays. Une appartenance: l'Afrique. Un concept bien éloigné ici. Une culture proche du mystère.
Après Sadao Watanabe nous courrons en vitesse à la scène 1 ou Mindy Abair va jouer.
Mindy Abair c'est super. Elle joue du alto et du soprano et c'est de la haute voltige. Bémol: Je préfère l'entendre en jouer que chanter. sa voix n'est pas exceptionnel. Son talent pour le saxophone et la composition EST exceptionnel.
Et finalement nous retournons à la scène No2 pour écouter The crusaders, une bande de vieux briscard du jazz. mais j'ai moins aimé. La fatigue aidant probablement. Kyoko et moi décidons de rentrer. On prend le même taxi pour partager les frais. Elle et moi n'habitons pas loin.

J'ai des photos et aussi des petits films de 10-15 secondes. Le temps de voir comment goupiller tout çà (création d'un site web de stockage pour héberger les petits films) et je vous le mets sur mon blog. je ne vous le promet pas pour demain. Boulot de dingue à l'appuie, je ne pense pas avoir le temps. Mais avant la fin de la semaine ce sera en ligne.

Bonne nuit au monde.

Nico

Sunday, December 19, 2004


Mr Saxman complètement surexposé. J'aurais voulu la faire celle-ci j'aurais pas pu. J'aime bien cet effet. Et puis voilà. Je recharge mes batteries pour ce soir et je vous ramène quelques autre photos du même tonneau. Je suis en train de réfléchir à un autre coin à visiter dans les parrages mais je vois pas... Posted by Hello


Mr Saxman et ses amis. Un saxophoniste de la mort qui tue ce Saxman. Etant Thaï il communiquait beaucoup avec le public et ca marchait plutôt bien. Posted by Hello


The James Taylor Quarter en action. Trop bon. Faut que je trouve un de leurs disque. ils nous ont fait des morceaux de solo basse, de flute et de trompette et aussi d'armonium un peu àla St Germain. Youyouille mes amis. Posted by Hello


Tadaaaaaaaa. Après le Vin Man Mek il était déjà 15:30. et c'est juste a coté. Une moto taxi m'a déposé pour 10 baht et il n'y avait encore personne encore. Il y a 2 scène et les concerts se passent alternance. Je me suis donc assis bien au milieu pas trop loin des lumières qu'on voit debout sur des colonnes blanches. Mais ce soir je change de stratégie, je vais me déplacer comme beaucoup de monde hier soir d'une scène à l'autre. Parce que a l'arrière ils ne sont pas chaud chaud. Posted by Hello


Et enfin après la danse j'ai visité le Vin Man Mek house, la plus grosse maison en tek au monde.Il a encore une aile sur la droite. Et la danse s'est faite à l'arrière de cette aile. Pour visiter on nous a enfermé dans une salle (ils bloquent l'entrée avec un cordon). Et on est forcé de prendre un guide. Je déteste çà et je commençais à trouver le temps long. Je m'en fiche un peu de savoir que cette chaise a appartenue au Roi Chulalongkorn machin et que le Roi Chuchose faisait des réceptions dans cette salle ci. Je viens pour la maison elle-même et ce qu'il y a dedans aussi. Mais les explications non ! Posted by Hello


Et une autre pour la route. Posted by Hello


Et puis les tout jeune nous ont fait la danse de la pêche des poissons (les garcons) et des crevettes (les filles). Ils étaient trognon comme tout. Posted by Hello


Les hommes à l'avant. Posted by Hello


Puis on a eu droit à une danse avec des monsieurs aussi cette fois. En fait chaque danse vient d'une région différente mais j'ai jamais compris les explication. L'accent est terrifiant. Posted by Hello


Et une autre. La première photo de cette série est flou. Comme quoi le zoom numérique hein! Sans trépied bonne chance. Posted by Hello


Encore une. Posted by Hello


Après le combat nous avons eu droit à nue danse religieuse. Les oiseaux sont très présents dans la religion en Thaïlande. On libère des oiseaux dans des cérémonies. Et l'architecture des temples Thaï affiche des formes de volatiles aussi. Donc la danseuse ici est un oiseau. Posted by Hello


Et ils se font mal... Posted by Hello


Et puis voilà. Quand ils se bien receuilli, ils se tapent dessus. Posted by Hello


Puis les jeunes hommes nous ont fait une démonstration. (notez ici le travail du bois. Tout en tek) Posted by Hello


Hop ! Un close up pour bien vous montrer la position des mains. Il parait que les filles se retourne les doigts vers les poignées toutes jeunes pour que leurs doigts prennent cette forme. Posted by Hello


Puis ensuite je suis allé visite le Vin Man Mek house ou j'ai eu droit à de la danse traditionnelle et un scène de combat. Posted by Hello


La photo est un peu petite mais on peut vior que le policier porte un masque pour se protéger des gaz d'échappement. Posted by Hello


Et puis au bord de la rivière il y a les maisons sur l'eau.  Posted by Hello


Il y a aussi des petits bateaux qui tirent des mastodontes énormes. Derrière c'est le pont rama8 (si je ne dis pas de bétises). Un pont suspendu. Posted by Hello


Puis après je suis passé sur un pont ou j'ai pris cette photo-ci. La on voit un bateau "long tail".  Posted by Hello