Blog de beton

Saturday, November 27, 2004

Quand la blogosphère veut votre peau.

J'avais parlé à une amie il n'y a pas longtemps des dangers d'internet sur l'amplification de rumeurs via les emails.

Tout récement, une journaliste : Anne Imbert est subitement entrée sous les projecteurs après avoir publié un article très controversé. La réaction des bloggers ne se fait pas attendre. Une simple recherche sur google. Mot clé : 'anne imbert' et les résultats tombent. Mais... Qu'est ce qui se passe ? Quand je cherche 'anne imbert' sur google je tombe sur la définition de 'weblog' sur wikipédia.fr

L'article d'Anne Imbert n'a pas été au goût de tout le monde. A juste titre puisqu'elle accuse les bloggers de plagier des textes et qu'elle fait l'amalgame entre les blogs qui sont plutôt considérés comme des 'amplificateurs' d'informations (je ne suis pas d'accord) et les google news, yahoo news etc...

La réponse est un google bomb. Comment ça fonctionne ? Il faut comprendre google. J'en parle un peu sur ce blog a une période ou j'entreprenais quelques essais voués à l'échèque. Google range les résultats de recherche en fonction de nombreux critères. Entre autre le nombre de liens pointant sur un site web et le nombre de lien partant du site web a classer vers d'autres sites web traitant du même sujet.

De nombreux bloggers ont réagis en créant un lien sur le mot 'Anne Imbert' vers la définition de weblog sur Wikipédia. Plus il y a de liens 'Anne Imbert' plus le googlebomb est puissant.

La page génératrice du googlebomb est ici. Il doit y en avoir d'autres. Puisque il suffit que n'importe quel blogger le désirant crée ce lien.

Mais ce n'est pas le plus intéressant. Il va sans dire que même si ce googlebomb est bon enfant, ce procédé est tout de même dangeureux. Imaginez une seconde que vous vous mettez pour une raison futile une partie de la blogosphère à dos. Et hop vous vous retrouvez googlebomb sur un site web monté de toute pièce pour l'occasion, dans le but de vous discréditer. Ce n'est encore jamais arrivé je pense. Mais le scénario fait peur.

Mais ce n'est pas le plus dangeureux. Ce qui me fait peur moi, c'est que nous n'ayons bientôt plus le droit de dire ce que nous pensons parce que nous vivons dans la crainte d'une attaque de ce genre d'une communauté de bloggers qui ne partagent pas votre point de vue. Je dis quelqe chose a côté de la plaque et paf ! Je te googlebomb avec l'aide de mes potes.

Un coin du voile a été soulevé dans le poste de pointblog.com (que je recommande). Le débat est parti dans tous les sens.

ce qu'il Faudrait retenir à mon sens:

- Anne Imbert a peut être tort, mais il aurait été plus intéressant de l'inviter à débattre plutôt que de faire ce genre de farces.
- La réaction des bloggers qui google bomb va à l'encontre de l'esprit du blog. Si je dis une bêtise sur mon blog, je préfère qu'on poste un message pour me dire ce qu'on en pense plutôt que d'être la victime d'une blague, même gentille. Liberté d'expression plus que jamais !
- Plus important. Il y a un point à retenir et à développer. (Je sais rien à voir avec le google bomb mais Anne Imbert traite les bloggers de plaggieurs. Réfléchissons en.)

Imaginez: Je suis un journaliste. j'ai publié un article. j'aimerais pouvoir bénéficier du fruit de mes réflexions sur mon site, avec mes pubs, mes liens vers le livre que je viens de publier etc...

Les diffuseurs d'informations que sont les blogs rongent sérieusement sur la fréquentation des sites je pense. Il serait plus logique de poster un lien vers l'article en question plutôt que de simplement le copier. On fait référence, mais on en copie pas !

Amis du blog qui me lisez, j'aimerais beaucoup avoir votre point de vue. Partagez votre opinion et diffusez ce message pour obtenir le point de vue des autres bloggers.

Copier un article dans son blog : Pour ou contre ?