Blog de beton

Thursday, September 30, 2004

Je survis a Bangkok - Passer une commande

S'il y a une chose qui ne manque pas a Bangkok c'est bien de quoi manger. Ca commence dans la rue avec des fruits et legumes frais a partir de 10 baht et ca peut se terminer sur un bateau en bois le long du fleuve Chao Phraya pour au moins 2000 Baht. Comme dans tout les pays, on trouve de tout. Bien evidement Thai, mais aussi vietnamien, chinois, arabe (pakistanais egyptien etc...), francais, italien (beaucoup), et meme ethiopien.

Toute cette variete de restaurant est bien parce qu'on fini par se lasser de manger Thai tous les jours. La cuisine Thai reste quand meme la cuisine que je croise le plus souvent a Bangkok. Par choix.

Mais au debut c'etait une catastrophe. Voyons voir un peu en quoi consiste la cuisine Thai, quels sont les plats que tout le monde aime en general, et qu'est ce qu'on doit eviter.

Ma premiere experience de la cuisine Thai a ete fantastique. Il ne s'agissait pas de la promenade en bateau le long du fleuve, mais plutot d'un marche (talaat) avec des petites chaises en plasiques et des tables pliables. L'abondance et le cout des produits est incroyable. J'avais commande ce soir la du poulet au citron, et un Porc BBQ. On m'a emmene un petit BBQ qu'on a pose sur la table. Ils ont verse un bouillon dans le petit canal qui fais le tour du grill. Et c'etait a moi de mettre a cuir mes feuilles dans le bouillon et griller mon porc sur la plaque. Ce melange de citron avec le poulet et la grillade du porc, l'endroit vraiment tres modeste et tout ces gens qui vivent simplement et qui ont l'air heureux avait quelque chose de vraiment agreable.

Et puis un soir j'ai voulu essaye un 'Green Curry' Et c'est la que j'emets mon premier carton jaune ! La cuisine Thai regorges de plats tres tres epices. Tellement fort qu'on n'a plus aucun gout. C'est bien dommage. J'evite soigneusement de manger des currys en Thailande. J'ai bien essaye de demander 'pas epice'(maii phet). Rien a faire.

Dans la liste des produits vraiment vraiment tres fort :
- les currys
- la salade de papaye verte (Som tam)
- les soupes (Tom yam)

Il est possible toutefois d'arriver a demander de faire moins pimenter. Mais cette notion n'est pas evidente. Dites pas trop fort a un Thai, et quand vous gouterez le plats vous serez en train de vider 5 litres d'eau. Et quand vous lui dites, il ne comprendra pas. Pour lui ce n'est vraiment pas fort ! J'ai obtenu des resultats positifs toutefois en demandant : 'Phet nit noy' (un peu epice) et en pincant l'index et le pouce histoire de montrer combien le piment qui entrera dans mon plat devra etre microscopique.

Et ainsi la porte du gout est ouverte parce que celui qui retourne dans son pays sans avoir touche a la salade de papaye verte passe a cote de quelque chose de vraiment depaysant. La salade de papaye verte, c'est de la papaye verte rapee comme des carottes, quelques autres legumes, des petites tomates, du jus de citron, des cacahuetes par dessus et peut etre quelques crabes cru (si si) en fonction de la demande.

La meilleure salade de papaye verte que j'ai mange etait dans un parc, cachee derriere une touffe de bambou. La, au milieu de nulle part, des petites huttes construites sur une petite riviere avec des gros poissons juste en dessous et des orchidees suspendus tout autour, une femme preparait des Som Tam. Et j'ai pu lui faire comprendre que je ne le voulait pas pimenter. Quel plaisir ! Juste avant j'etais alle au marche du village et j'avais achete une salade et la vinagrette qui va avec plus un peu de riz pour 15 baht (allucinant). Ce jour la j'ai dejeune pour 30 Baht soit environ 15 roupies ou environ 50 centimes d'Euro.

Mon plat prefere est certainement le Tom Ghai Khai. Une soupe de poulet avec de la citronelle, quelques legumes dans du lait de coco. Ce n'est que tres recement que j'ai enfin reussi a commander ce plant.

Parce que, il faut bien le dire, au debut je ne mangeais que du riz frit ou des nouilles ! Et encore, sans vraiment arriver a expliquer ce que je veux. dans le marche je me planquais derriere une colonne en attendant de voir les pats qui se preparent. Des qu'il y en avait un qui avait l'air bien, je bondissait de derriere ma colonne en hurlant:" Same!" L'abondance et la diversite bien qu'apparente etait hors de portee. So close and yet so far.

Ce n'est que tres recement, que j'ai appris a connaitre les noms des plats, grace a une collegue de bureau avec qui je dejeune souvent encore. Elle a prit la peine de me nommer les plats et de me faire passer de veritables examen a chaque fois que nous allons dejeuner. Voyons voir :

porc = moo
poulet = khay
oeuf = kay
legumes = paak
riz = khow
poisson = plaa
frit (poele) = phad
boulettes = Louk tchin
crabe = poo
crevettes = kung
Tom yam = soupe

Ensuite il suffit de combiner ce qu'on veut.
du riz frit au poulet ? Phad khow khay
une salade de papaye verte avec du crabe ? Som tam poo
Une soupe avec des crevettes ? TOm ya, kung !

Ca marche assez souvent malheureusement parfois c'est plus complique. Du poulet au noix ce cachou : Phad khay kap metmamuang !

Conclusion : Pour bien manger Thai, il vaut mieux manger avec des thai et leur laisser le choix des plats. le plus souvent ils ne vous decevront pas.

Et puis surtout n'oubliez pas de gouter a ce fabuleux Tom khay Gay (tom caille gaille)

Bonne appetit a Bangkok !

Monday, September 27, 2004

Le folklore mauricien par telephone

A la fin de la semaine dernier j'appelle un bon copain a tamarin.
Le telephone sonne longtemps et puis soudain j'entend ceci:"Allo ! Allo !".
J'hesite un instant puis je reponds : "Allo".
Et la on me dit ceci :"Allo oui bonzour. Ici technicien telecom. On travail sire la line veillez rappailer pli tard siou plait". Le technicien parlait tres vite comme s'il etait presse.

J'attend 10 minutes environ et je rappelle. Avant qu'ils se remettent a m'expliquer ses histoires je lui dit vite fait que c'est un coup de fil de Thailande. ET la il me dit :"Un instant on va vous passer LA dame".
Le temps passe et finalement je reussi enfin a parler avec mon ami. Il a recu son coup de fil de Thailance assis au milieu du gazon dans sa cours, sur un telephone connecte directement a la colonne.

Cette petite discussion avec le 'technicien telecom' au lieu de m'enerver m'a beaucoup amuse. Ca m'a fait bien plaisir d'entendre l'accent du pays. Et je peux comprendre que les touristes apprecient la gentillesse des mauriciens. je pense que dans un autre pays ce dernier ne serait pas alle chercher 'la dame'.

Only in Mauritius !

Je pense beaucoup a vous. Je vous souhaite tout le bonheur possible en ce bas monde pour la suite.

Thursday, September 23, 2004

Pour la famille Giraud

Salut,

www.famillegiraud.dyndns.org/mambo

C'est le site d'un ami. Ce qui est bien c'est qu'il utilise Mambo server. Parce qu'il a écouté des gens pleins de sagesses.

Bravo mon potes, continue !!!

L'angoisse de la page blanche

.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
"Dur" - Haey5

Wednesday, September 22, 2004

For your information

C'est juste pour dire que j'ai des soucis de connection chez moi ces temps ci, alors a tout ceux qui me voient deconnecter comme un malpoli, je m'excuse. J'ai droit a un redemarrage a chaque fois parce que le modem ne se deconnecte pas... (comprenne qui peut)

Et ensuite l'autre annonce c'est pour dire que tout ce que j'ecris sur ce blog est vrai ou base sur mon experience.

voila voila

Bonne journee aux mauriciens et bon reveil aux francais.

Je survis A Bangkok - Comment marchander ?

Dans la serie "Je survis a Bangkok !" cette lecon ci est capitale. Et encore pour mes lecteurs de l'ile Maurice ca doit etre plus facile.

Situation :
Vous vous promenez dans Kao San road, a 5 minutes du fleuve Chao Phraya et du superbe temple Wat Phra Kheo qui heberge aussi le "King Palace". Kao San Road, c'est la rue des backpackers. Le royaume du touriste sac a dos et de ce fait un endroit hors normes dans le vrai sens du terme a Bangkok. S'il y a un endroit ou aller qui ne represente pas du tout la culture Thai c'est bien cette rue. C'est toutefois un endroit interessant dans la mesure ou presque tout est permis, par opposition a ce que la culture Thai empeche. Le soir c'est le night market. On se promene dans la petite rue pleine d'etrangers venant de toute part. Ici on parle Allemand, Francais, Anglais, Hollandais, Suedois etc... (Personnellement je n'aime pas tellement y aller, c'est comme ci un chinois de Chine allant a paris irait passer ses vacances seulement dans Chinatown.)

Soudain vous trouvez l'objet que vous cherchiez. C'est la raison pour laquelle vous etes la parce que c'est introuvable ailleurs dans Bangkok. un Djembe !!! Pas bien grand, mais a ecrous (et non a cordes), d'une tres bonne qualite. Et quand vous demandez le prix on vous repond : 4500 Baht !

Alors il y a des choses a savoir :

1) Vous etes dans Kao San road. On vous prend pour un touriste comme tous les autres touristes ici.

2) Il faut essayer d'estimer le cout de fabrication. Ou pour des gens moins technique : Le prix ou le vendeur ne se fait aucun benefice. Moi je l'avais estime a 1000 Baht.

3) Il vaut mieux demander le prix en Thai. Ca previent le vendeur qu'on est pas un touriste mais un habitant et qu'on connait les vraies valeurs.

-----------------

Le principe est simple. Il faut montrer au vendeur qu'on est vraiment, mais alors vraiment tres interesse par son produit. Ici, on va essaye le djembe, le retourner, demander ou c'est fait. Lui faire une demonstration de ses talents (si on sait en jouer). Et finalement lui faire un regard de chien devant un os inatteignable. Et il faut annoncer la couleur. Allez y fort ! Reduisez de moitie ou meme moins : "2500 Baht !".

La il va vous faire un "nooooo! Impossible !" Comme quoi son prix c'est deja un prix sacrifie "For you !". Il faut persister reprendre l'instrument, continuer a joue avec. Insister sur le prix. Et bien lui faire croire que ces 2500 Baht c'est toute votre fortune qui y passe. Si vous depensez plus vous serez force de reprendre l'avion demain (il vous prend pour un touriste alors autant jouer le jeu).

Et ensuite quand il s'est bien acharne sur vous pendant environ 30 minutes (sans exageration), vous faites mine de partir. "I'm sorry, I could have buy it, but I REALLY can't pay more than 2500 Baht". Il va insister un peu panique. Normal ! Son poisson se barre ! Vous saurez que vous avez gagne quand il vous dira :"OK ! How much can you pay now ?" Vous n'avez pas arrete de repeter 2500 Baht mais il va quand meme poser la question. Surtout, surtout il ne faut pas flancher a aucun moment. Rester sur ses positions est essentiel.

A la fin, il vous dira d'un air depite. Okay 2500 Baht.

J'ai donc acheter un djembe apres environ 30 minutes de discussion a 2500 Baht sur lequel j'estime qu'il se fait une marge de 150 % Mais vue sa qualite, je pense que c'est un bon prix.

Bonne chance a Bangkok et bon marchandage !

Sunday, September 19, 2004

Why do hackers hack ?

When someone new to the internet buy a broadband connection, he will have to learn a lot about the ways to protect his computer.

Protect against who ? Who would like to hack me anyway ?
- Dad

This is not only dad's answer to the question. It's everyone unaware of the customs of internet.

The internet gives a wrong feeling of security. The users on the internet think they are anonymous and that their computers are hidden from others. This is not true at all.

Every computer, in order to use the internet has an address. When someone, somewhere around the world, connect to a web site on the other half of the world, his computer gives its address to the web page. This is required in order to send back the information to the computer. It works exactely like houses. Houses all have addresses in order to receive mails (and tax papers sigh).

Back to the question : "Why me ?"

Well, not you... Your computer !

Hackers first broke in computers just for fun. Some geeks sleeping very late at night, living on pizzas and cola and writing their own programs to break in computers. It was challenging, it was "cool"... At least for them.

The reasons have changed. The first type of hacker still exist, but a new type is born. Now, hackers hack for money.

The hacker will use a program on a computer, maybe in a cybercafe, to scan a wide range of IP addresses (the computer's address). He will also use a dictionary of known security issues for different system (the easiest one being windows). The software scan all the assigned addresses and perform some tests on the computers it finds in order to detect security flaws. As soon as it founds one it will alert the hacker.

When the computer will be hacked, the hacker will sell it on the internet to people who wants to spam, make credit card fraud or hack more critical targets (say a bank server).

The main problem concerning IT security is that it is easier to hack than to secure. I'm not a big time hacker, but I can say that I've been able to hack the computers of a few friends. Nothing bad, I just sent them a few very personalized windows error :

Hello xxx, Your computer is being hacked. Continue ? (button Yes | NO)

Opening the CD ROM was quite fun too. The day after at school (I was only in my last year of school) the look on the face of my friend was priceless. He was lucky, because I was able to read his whole disk, and delete any files i want.

Now you may think : "Wait a minute ? how could you hack that guy particularly".

Some softwares are like a bulleye. ICQ, IRC, MSN, YAHOO!Messenger. You see the guy online, you send a few commands and you can have plenty of informations. Because these software creates a direct link between the computers involved.

Try to avoid the use of these software, or use it cautiously. Never chat with someone you don't know and NEVER accept files from someone you don't know.

Another big source of problem : Internet explorer.

Internet explorer has something like 33 known security issues still remaining unpatched. Hackers can have informations on your computer and even launch code on your computer simply by surfing on their webpage. The firewall if you have one will do nothing because the code is launch using internet explorer and internet explorer is not block by the firewall.

To prevent this big problem, connect to the internet using mozilla or firefox instead.

I use firefox since a few weeks now and I love it. It blocks popup, it can open many pages in one window, and you can search a word on google by left clicking it (awesome).

Use a firewall and choose the softwares accessing the internet cautiously : Firefox (you don't use internet explorer remember ?), outlook (try to avoid it too), maybe msn. Nothing more need to access the internet. It is surprising to see how many windows software try to connect to the internet to send informations straight to Bill. YOu can block them happily ! After all, how does it work if your computer don't have internet ?

Use an antivirus and update it at least everyweek. I use AVG antivirus because it's free and it works pretty well.

Finally, use passwords to connect to your computer and use security rights on your folders. Imagine a hacker breaks in your computer. He wants the folder 'My personal stuff'. Bad luck, he don't have the right privilege. He will have to break the password.

Choosing a good password is very important. There are a few rules to respect :

1) A Password must be at least 8 digits
2) A password must not be a word of any dictionnary. Hackers use softwares connected to whole dictionaries and apply every words to the password. It's long but it works.
3) Following letters or numbers or both are useless (ex: abcd, 1234, abcd1234)
4) Do not use names (names dictionaries also exist)
5) Do not us dates
6) A GOOD PASSWORD MIX LETTERS? CAPITAL LETTERS? NUMBERS AND SPECIAL CARACTERS (ex:
Ju#1@Ng12)

At the same time, these passwords are impossible to memorize. So here is a little mnemonic trick :

Use a phrase or a word on which you are going to apply some changes in order to fit to the rule number 6.

"This is a good way to remember" becomes T!s@gW2r*

If you intend to use this technik, never apply the same transformation procedure. If it's always the same (ex:a = @) then a hacker can write a program specially for you.

Finally here are some interesting links to have a better idea:

honeynet. The whitepapers are good. But sometimes a bit technical. The targeted reader is not the normal user here.

Anti-hack. Unfortunately this web site is in french.

Enjoy the web and protect yourself

Thursday, September 16, 2004

http://blog2beton.blogspot.com

Wednesday, September 15, 2004

USA PATRIOT ACT

Alors la ! J'ai ete scie en 2 !

Je n'aurais jamais pense que USA PATRIOT avait une signification. Les mecs qui ont planches dessus ont due reflechir plus longtemps sur le nom que sur le contenu. Parce que autrement c'est pas possible !

"The USA PATRIOT Act: Preserving Life and Liberty
(Uniting and Strengthening America by Providing Appropriate Tools Required to Intercept and Obstruct Terrorism)"


Bravo les ricains.

clap ! clap !

Sunday, September 12, 2004

Je survis a Bangkok - Prendre un taxi.

Rappel: le thai est une langue tonale, et le mot "paa" avec un ton accendant et le mot "paa" avec un ton descendant ont 2 signification differente

Il se trouve que Bangkok est une ville qui bouge tellement vite que meme les chauffeurs de taxi ont du mal a savoir ou se trouve quoi.

Il y a certaines choses a savoir avant de prendre un taxi.

Le thai ne dit jamais non ! Pour le chauffeur de taxi, le farang qui entre dans sa voiture est de rang superieur au sien. Il serait extrement mal vue, selon lui, de dire qu'on ne sait pas ou trouver un endroit. Il preferait promener son infortune client jusqu'au moment ou le farang finira bien par s'inquieter.

Si vous ne dites rien au chauffeur de taxi, il ne s'en inquietera pas tant qu'il n'arrive pas a une intersection. Ce n'est que au moment de tourner a gauche ou a droite qu'il va demander ou aller.

Comment s'assurer qu'il a bien compris s'il dit tout le temps oui ?

Ou plutot pour etre precis s'il dit "krap" tout le temps. Tout est dans l'intonation. Il faut surveiller le moindre battement de cil, la moindre indecision. Ce n'est pas la peine de demander s'il a compris il dira "krap" de toute les facon. A moindre soupcon d'indecision, il faut le lui redire. Ils parlent souvent l'anglais, mais ils ne sont pas bon. Alors, au lieu de s'exciter, il vaut mieux garder son calme et articuler chaque sillabe.

Bon d'accord, on sait comment reperer l'indecision. Mais quand est ce qu'il a compris ?

Le "krap" est franc, et est souvent suivi d'un "kapom" tout guilleret. Souvent aussi quand ils ont rien compris et que soudain ils sont frappe par la facilite de la destination, ils feront un "ooooooooh" tres motive. C'est bon il a compris.

Finalement, les noms de rue sont sommairement anglicise, il ne faut pas oublier que a la base c'est du Thai ecrit en anglais qu'on est en train de lire. Par exemple, la rue a cote de chez moi est la rue Wittayu. Ca veut dire "wireless" en anglais. Je peux vous assurer que vous aller chercher longtemps la rue wireless. Il faut dire Wittayu. Dans le meme ordre, il ya une rue qui a ete anglicise ainsi : "Petchburi". Si vous utiliser un accent anglais, c'est pas demain la veille que vous serez arrive. Parce que la prononciation Thai est : "Petbouli" (prononce a la francaise). Sans compter qu'il y a l'intonation. Il faut trainer sur le "i".

Et ensuite la competence ultime c'est de savoir dire : "Tout droit", "a droite", "a gauche". Ce sont probablement les 3 mots que j'ai appris en premier. Je vais le traduire dans un accent francais :
tout droit = Tongue paille
a gauche = leo saille
a droite = leo koua

il y a encore une probleme d'intonation que je ne peux pas traduire. Le Thai aura certainement un moment d'indecision si vous le prononcez exactement a la francaise, mais dans le contexte il retombera bien vite sur ses pattes et vous fera meme un cours d'intonation s'il vous trouve sympa. Ca les amuse beaucoup de trouver des farang qui parlent Thai.

Pour terminer : Il ne faut jamais prendre un taxi s'il refuse d'allumer son compteur. un taxi n'a aucune raison de ne pas allumer son compteur. C'est le compteur qui decide du prix de la course. Un soir ou j'etais dans un quartier populaire, je prend un taxi, le compteur est eteint. D'entree de jeu il me dit : "200 Baht" (la course coute 50 baht le soir sans traffic). je lui dit non, il me repond :"traffic". Et ben non justement ! Le soir il n'y a pas tant de traffic et si traffic il y a le compteur le prendra en consequence !!! Dans cette zone il y a tant de touriste insouciant qu'il a prefere me laisser aller pour se trouver un pigeon. Je suis rentre en moto pour 80 baht. Arnaque une fois de plus, mais moins cher. J'estimais le trajet a 60 baht environ. Mais ca aurait ete dur de marchander. Il aurait lui aussi prefere s'attendre un touriste.

Saturday, September 11, 2004

The fortune teller

Aujourd'hui je suis allé à Siam square. Les Thaï sont incapable de prononcer le son "s" aussi ils disent Siam Saquare. Et si on dit square ils ne comprennent que dalles.

Au moment de prendre l'ascenseur pour les étages du dessus, je croise un indien avec son turban sur sa tête et sa grande barbe. Comme je n'ai pas l'habitude de voir de tels personnages tous les jours, l'indien m'intrigue et je l'observe. il le remarque et vient vers moi, me sort une carte inscrit dessus : Fortune Teller. Il me dit ceci : "Hello my frliend, arle you interlested with yourl futurle ? I can tell you name of yourl fatherl, name of yourl motherl and tell you about yourl loverl". Le tout en ouvrant grand les yeux comme ci ils essayait de lire dans mes pensées. Enfin tout est étudié. Un acteur.

Je lui ai répondu :" I know name of my father and my mother, and my loverl is on phone right here" (elle était en train d'appeller sur son cellulaire assise sur une marche de l'escalier a coté).

Il est parti en me disant "good luck" comme ci la pire chose que j'aurais faite de toute mon existence c'est d'avoir refusé ses "visions".

J'ai adoré cette petite discussion.

Friday, September 10, 2004

What does Bangkok looks like ?

The most recurrent question when I meet or talk with people I know is : "What does Bangkok looks like ?". Meaning also, what do you eat, what do you do after works.

Bangkok is as big as mauritius. A big forest of roads, buildings, railways and motorways, packed with 9 millions inhabitants officially. Unofficially, they are around 15 millions people in Bangkok, due to unproprer registration.

Bangkok was known 10 years ago as the Asia's Venice. Full with small channels and boats carrying loads of passengers protecting themselves from the water of the klong with newspapers. With the economical growth, most of the channels have been covered and replaced by buildings. no more Asia's Venice.

I live in a pleasant small street (soi) in the center of Bangkok. I have to walk on Phloen Chit street with all the noise and then I get in my soi and it's a lot less noisy. A great place. I can find food on the street, small cafe where I can work on my laptop, and big shopping centers at 3 minutes walking. Bangkok have roads with 7 lanes, 5 in a way 2 in the other in front of my office. At peak time it's all traffic jam every where. So I tend to avoid cautiously taxis and cars or tuk tuk at peak hours. The best way to travel is by sky train if the destination and the departure are on the skytrain way. Since a few months there's also a subway which rally a lot of suburbs in the north of Bangkok. Taxis are good at night when there's no more traffic. If there's no skytrain, the moto is the second choice, but it's a choice between speed and security. Taking a moto taxi is very close from doing extreme sport. Finally if you're hanging around the river Chao Phraya, use the taxi boats, they are great and costs only 10 bahts :o)

Next time I will explain a bit about where to hang around. I have to go dinner on the streets :)

Thursday, September 09, 2004

Chechen terrorism

We were all discovering a few days ago the horror of children taken hostage in a school in Russia.

Before saying very bad things on Chechen actions, we need to think a little and ask us a single question :

What is so horrible their in Chechnya that makes the men and women of this country act in such a terrible way ?

Taking children hostage and killing them, let a mother go but asking her to choose which one of her 2 child she will left behind are definitely not good ways of showing the world that Russia is persecuting Chechen civilians.

In a war, the winner write the history. And they tend to forget the horrible things they did and show the horrible things their enemy did. This is the case. We know about it but we tend to forget it. A few websurfing and another truth is unearthed.

http://www.hrw.org/campaigns/russia/chechnya/

Chechen in these acts of terrorism are terribly wrong as well as the Russian government trying to take control over Chechnya.
Yes, this terrorism action is to blame and I would not spare the life of any of the terrorist if I could, but we need to bring the balance back by remembering the suffering of Chechnya. Russia does the same there every day.

To the Chechen rebels : Ultimately, don't you claim the well being of your wifes and children ? What solution of peace can you bring by acting in such a way ? I was encouraging your cause, but I'm shocked by your actions.

Wednesday, September 08, 2004

Les liens que j'aime

Bonjour,

http://www.photo.net
De la photo et encore de la photo. Un forum de critiques, des tutorials. un paradis pour les debutants comme moi.
http://www.gimp.org
Quand on fait de la photo on fait de la retouche d'image et si on a pas de sous pour acheter photoshop alors on utilise du open source. Meme si j'avais des sous j'aurais pris thr Gimp en fait.
http://www.linuxiso.org
Pour les fan de linux, vous trouverez tous les linux de la planete a telecharger sur ce site.
http://www.blender.org http://www.blender3d.org
Si vous avez envie d'essayer de faire des animations en 3D, il faut des outils. Blender a ete utilise pour faire les arachnides du film Starship troopers.
http://www.povray.org
Povray est un logiciel qui permet de faire des images en 3D, mais attention cela s'apparente plus a de l'algorithme qu'a du dessin.
http://www.irtc.org
C'est le site des gourou du raytracing. TOus les 3 mois ils font des images et un court metrage en utilisant du ray tracing sur un theme different. Ils offrent aussi leurs sources parfois ca vaut le detour.
http://www.zompist.com
Sur ce site j'ai trouve un mode d'emploi pour creer sa propre langue.
http://www.freeciv.org
Si vous avez la nostalgie de Civilization II, freeciv est un civilization opensource base sur CIV II. Bonne chance.

Bon, c'est a peu pret tout pour l'instant. Si j'ai d'autres site en tete je posterais plus tard.

Tuesday, September 07, 2004

Wiesbaden (0 degres toute la semaine)

Pendant les heures perdues a attendre entre 2 avions j'ai ecris mon experience. Je raconte ici mon voyage a Wiesbaden en Allemagne. L'histoire commence a l'ile Maurice. Je l'ai ecrite il y a maintenant 6 mois. Avant d'arriver en Thailande. Mais comme elle a plu a tout ceux qui l'ont lu, je suis content de l'offrir au web. Parmi mes lecteurs, ma collegue de Wiesbaden m'a confie que tout ce que je dis dans le texte est vrai. Vous pouvez donc vous y fier. Bonne lecture.

------------------------------------------

décollage

Le départ fût triste cette fois. Partir pour une période indéfinie n’est pas une mince affaire. Il fût avançé d’une semaine pour une formation en Allemagne à Wiesbaden. Les choses ont bien démarré : Un siège hublot et personne à côté. Comme d’hab la nourriture à bord de air Mauritius n’est pas mauvaise et l’hotesse était mignonne. Tout bon. Alles gut !!!

Wiesbaden

Une arrivée sans problème. Le taxi est cher, mais ça je le savais déjà. Heureusement c’est pas moi qui paie !!!
Je suis arrivé à l’hôtel le soir. Fatigué et affamé. J’ai pris le temps d’aller faire un tour autour de l’hôtel. Histoire de repérer les lieux. Le vendredi c’est jour de sortie comme partout. Je ne voulais pas trop m’éloigner et en même temps je voulais bien manger. Je suis aller au Dortmunder. Chance ! il s’agit d’un des 3 restaurant allemand de la ville. Je considère que à Rome on fait comme les romains. En réalité les romains dans notre cas mangent dans toutes sortes de restaurant : Italien, indien, Turques et autres. Ces derniers poussent comme des champignons. Néanmoins le Dortmunder ne désempli pas. Aussi seul, on considère que ce n’est pas assez pour une table. La nourriture allemande n’est pas mauvaise. Mais les plats se ressemblent tous. Entre les schnitzel (pané), on ne fait pas trop de différence. Mais mon dieu le plat est énorme. Au moins c’est bon. J’y suis retourné plusieurs fois et à chaque fois seul devant ma bière au bar. On dirait un vieux soulard de la région. Sauf un soir ou 3 français : le père, la mère et le fils sont entrés et se sont mis à discuter ou plutôt a déconner dans un bon esprit français comme on l’aime sur l’accent allemand. Je n’y suis pas resté insensible et ça m’a fait rire. Ils m’ont gentiment invité à leur table par la suite. Il s’agit en fait de Normands. La famille Vasseur possède une petite usine de souvenirs. Ils viennent tous les ans a Frankfurt pour une exposition et passent les nuits a Wiesbaden, plus jolie que sa grande sœur.

Le plus dur selon moi toute cette semaine c’était le froid. Quelle courage il faut pour marcher jusqu’au bureau tous les jours. Il y a bien le bus, mais sont trajet est assez compliqué jusqu'à Mondial alors j’ai préféré toute la semaine partir travailler le poum complètement gelé. J’ai pris le bus seulement le soir en rentrant parce que le soir on est fatigué on en a marre d’avoir froid, alors 2 Euros pour 5 stations ça vaut le coup.

En face de mon hôtel qui au centre de Wiesbaden il y a des SozialWohnung : Comprenez des HLM. Il faut voir le bâtiment. Au bas c’est marqué Palast hotel, c’est que de la pierre taillé et le tout est surmonté d’une sorte de clocher. Je croyais que c’était un hôtel 5 étoiles. J’ai appris que Wiesbaden est en fait la ville des bourgeois. Alors je pense que a Wiesbaden même les pauvres se doivent d’être riche !!! Plus loin c’est « der Rhein ». le Rhin sépare 2 villes rivales. En face de Wiesbaden C’est « Mainz ». Mayence est la ville culturelle. Très étudiante, on y trouve des bars d’étudiants, des églises anciennes, une multitudes de musée. Les gens de Mainz disent que les Wiesbadenois sont des bourgeois pète en l’air et les gens de Wiesbaden disent que les Mayençois sont des gens peu éduquer (ce que vous conviendrez est un peu paradoxal...)

En face de mon hôtel il y a une curiosité. Samedi matin j’étais devant ma fenêtre qui donne sur le HLM de luxe mais aussi sur une fontaine que je trouve moche et qui fume et une sorte de kiosque avec une petite fontaine avec 4 robinets d’où source de l’eau ce qui m’a intrigué c’est tout ce monde qui vient remplir des bouteilles de cette eau. Aussi je me suis inquiété. Wiesbaden est une ville ou coule de l’eau thermale. Pleine de minéraux y compris de souffre, elle source à 60 degrés ; phénomène amusant : C’est le rendez vous des pigeons qui profite de cette chaleur providentielle pour se réchauffer.

Il a neigé toute la semaine. Il parait qu’il n’a pas neigé depuis décembre. A Wiesbaden la neige ne reste pas. Elle fond a cause de ces sources d’eau chaude qui coule en dessous.

Ma formation a concordé avec un festival important et très médiatique qui s’appelle la 5ème saison. Je ne sais pas pourquoi. Pendant 5 jours a compté de vendredi dernier, les allemands se déguisent, boivent de la bière et mange des saucisses, des gateaux et toutes sorte d’autres choses. Il y a des défilé de chars (Zug en allemand ça veut dire train) depuis ces zugs des gens balancent des paquete de kleenex, des bonbons, des popcorns, des échantillons de gèle, es boules de toutes les taille. Bref c’est la foire en long, en large, et en travers.

Mondial Service

J’ai été très bien accueilli. La filiale allemande s’est pliée en 4 pour que je me sente chez moi et ceux qui m’ont donné ma formation ont été très bien. Il n’y a pas grand-chose à dire. Mais vraiment tout le monde a été très sympathique.

Je dois me pencher plus particulièrement sur Etienne. De père allemand et de mère francaise, Etienne parle très très bien le français. Il est le responsable informatique de Mondial Service et est intarissable. C’es entre tous le plus sympathique. Il m’a sorti à Mayence mercredi soir. Nous sommes allé dans un bar d’étudiant qui brasse sa propre bière. J’ai vu un mécanisme impressionnant. Imaginer un tube très long d’environ 1,5à m ou 2. En bas il y a un robinet et ce tube est rempli de bière. La table d’a coté environ 10 personnes en ont vidé 2... Etienne a commandé un plat un morceau de viande impressionnant. Comme un morceau de cuisse de sanglier pour Obélix. Je ne parle pas d’Obélix pour la taille, mais pour la forme du truc. C’est néanmoins imposant. Nous avons discuté de tout. Du métier d’assistance, de stratégie en informatique. Quand il a un papier et un stylo sous la main il fait sans cesse des schémas. Et l’emplacement de chaque carré ou rond a son importance.

Hier soir Attila, qu’on m’a présenté comme « The main programmer at Mondial Service » m’a montré les recoins de Wiesbaden. Dans des petites villes comme celle-ci tout le monde se connaît. Comme a Maurice. Puis nous sommes allés dîner un peu en dehors de Wiesbaden dans un château. Et la il y avait beaucoup de neige. Ca m’a beaucoup plu. Et le plat du soir était « Prawns with i don’t know what sauce ». On a eu un peu de mal a expliqué au serveur que je ne voulais pas de ça parce que je risquais d’en voir pas mal les années qui vont suivre. Il était tellement fier de son plat du jour le pauvre. On peut comprendre qu’il était un peu déçu de ma réaction. Les plats la sont carrément impossible à finir. Un morceau de steak large comme mon laptop, une platrée de frites énorme et une abondance de sauce. J’ai du en manger le 1/4.

Une autre rencontre intéressante a été Maria. Maria vient d’Uruguay. De Monte Video. Elle s’est mariée à un allemand et vie a Wiesbaden depuis 3 ans maintenant. C’est l’une des gérante de l’hôtel ou je suis. Elle m’a expliqué qu’elle avait déjà postulé pour un poste à Mondial Assistance. Finalement le monde est petit.

La semaine est passe il est temps de prendre l'air pour des contrees plus chaudes. La Thailande !

English is welcome too

I just realised that I was writing only in french. My title is in french and my URL is french also.

BUT english is welcome, post in english, comment in english, it's fine !

J'ai fait le grand saut

C'est un grand pas pour moi. J'ai decider de faire mon blog. Je souhaite la bienvenue a tout ceux qui passeront faire un tour sur blog2beton.

Je suis mauricien d'origine. J'habite depuis 6 mois en Thailande et j'adore ca. Je joue du saxophone et je me suis mis depuis peu a la photographie. J'ai un Canon powershot A80 et tout recement un trepied qui a litteralement change ma facon de photographier.

Je compte vous faire visiter la Thailande et le reste de l'Asie du sud est a mesure que je le decouvrirais moi meme a travers mes photos. Mais il faudra etre patient parce que ca va prendre du temps.

En fonction du temps que j'ai j'espere pouvoir vous faire part de mes recherches sur certains sujet. J'ai enquete recement sur le piratage informatique et approndi mes recherches sur la legende des templiers apres avoir lu 'the Da Vinci Code' de Dan Brown.